24/05/2017

Francophones et maladies de l'esprit

FRANCOPHONES ET MALADIES DE L’ESPRIT

 

 

 

Le problème pour les francophones est justement la difficulté de se débarrasser de trois maladies de l'esprit:

 

- la paranoïa, liée à l'unilinguisme dans lequel l'enseignement et les media nous baignent de façon quasi constante: un unilingue croit toujours que sa langue, la seule qu'il connaisse, est supérieure;

 

- la schizophrénie, liée à des contradictions permanentes:

. défendre la culture française en prônant la tolérance, demander que l'autre la tolère mais interdire à cet autre de faire de même dans la communauté francophone d'adoption ,

 

- le sado-masochisme lié à la francophonie:

le système jacobin, encore très centralisé, étouffe toujours le peuple français; qu’à cela ne tienne, on a trouvé des boucs émissaires, les Belges, les Suisses, ... en guise d’exutoire; les Belges francophones, pour leur part, ont trouvé les Flamands (‘J’ai un stûût’ de Marc Herman, ...) et dernièrement les Wallons (les frères Taloche, Berlu, Pirette, ...), pour se moquer de leurs accents qui sont paradoxalement leurs propres accents (c’est ici de nouveau un comportement schizophrène).

 

Comment un francophone hors de l’Hexagone peut-il à la fois se déclarer citoyen de la francophonie, ne pas se sentir à l’écart du racisme inhérent à la nation qui est au centre de cette francophonie, de l'unilinguisme réducteur, de l'intolérance pratiquement institutionnalisée dans laquelle il vit en permanence?  Beau débat intérieur en perspective...

08:55 Écrit par justitia & veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |